Récit course du trèfle à quatre feuilles, Vivonne

Publié le par ptitguillaume86

J'avais programmée cette course dans le cadre de ma préparation pour Ambazac où je ferais le 65 kms. Il n'y avait pas une très grande affluence en ce dimanche de pâques et en plus le lendemain il y avait le semi-marathon de Châtellerault. Avec David Briand, nous étions que les deux seuls représentants du PEC. Tout comme moi David s'est aligné sur le parcours du 20 kms.DSCF7792.JPG  DSCF7793.JPG

 

Donc le départ est donné à 9h et très vite Joël LACOUX s'échappe, il n'y aura pas de suspens car il n'y a pas de concurrent à sa hauteur.

De mon côté, je prend un départ assez rapide et je me retrouve également aux avant poste (il va peut être falloir s'y habitué maintenant ). Heureusement que nous ne sommes pas nombreux car au bout d'une centaine de mètres, nous devons prendre une petite rue étroite qui grimpe avec même quelques marches à gravir (tiens ça faisait longtemps ! ). Ensuite je me retrouve en compagnie de David qui la semaine suivante courait au meeting de PEC. Je pensais qu'il faisait le 10 et en fait il m'annonce qu'il est sur le 20 bornes et qu'il va tenter de me suivre. Le parcours est très roulant et je suis sur une allure d'un 10 bornes. Tant pis je tente le coup afin de savoir si je tiens cette allure sur 20 kms.

Vers le 4ème km, la séparation se fait avec les coureurs du 10 et nous sommes un groupe de 4  à continuer sur le 20. Nous essayons de suivre Joël qui est très loin devant. Au premier ravitaillement, je me retrouve tout seul car le reste du petit groupe s'est arrêté tandis que moi je continu tout seul car j'ai emmené mes provisions avec moi. A ce moment de la course je me retrouve donc en 2ème position derrière Joël que je ne vois plus depuis longtemps. Ça fait une drôle d'impression d'être vraiment devant, mais je sais très bien que ça ne va pas durer et très vite le petit groupe se reforme et il y a même 2 coureurs qui nous rejoignent et qui s'échappent. L'allure est toujours aussi rapide et j'accuse le coup rapidement. Je refais le plein en sucres et je retrouve mes sensations. Encore une fois, je m'aperçois que je suis le plus fort quand il y a des difficultés et dès qu'il y a des descentes ou que c'est plat, j'ai un peu plus de mal à suivre le rythme.

La première heure de course est bouclée  en parcourant 14 kms (c'est vraiment trop rapide, je n'aime pas çà ! ), je sais que je vais tenir cette allure jusqu'à la fin maintenant. Malgré cette vitesse je me fais distancé par le groupe et même Benoit Tercier me rejoint et s'échappe un peu avec le reste du groupe. Seul David reste avec moi

.

Vers le 16ème kms nous rencontrons enfin une grosse montée à négocier et en plus très technique. David passe devant moi, rattrappe nos anciens compagnons de route et prend même la tête du groupe. Je suis un peu impressionné! Quant à moi je négocie également bien la montéetrefle-a-4-feuilles.jpg et je me rapproche de nouveau du groupe et ensuite après je sais qu'il ne reste plus grand chose à courir alors je ne me laisse pas distancer. Mais malgré tous mes efforts, je n'arriverai pas à les rejoindre.

Le dernier km est très sympa car nous sommes passés dessous la nationale, puis nous avons courus au milieu de potager, puis nous avons rejoins le parc de Vounant. Par prudence, je regarde derrière moi si quelqu'un arrive, mais il n'y a personne donc je sais que je suis tranquille.

Je termine en 1h25' et je suis très content de ma course. Par contre cette allure rapide ne me convient pas, je ne prend pas de plaisir à courir aussi vite. C'est la première fois que je fais moins d'1h30 sur ce type de distance. Nous discutons un petit peu avec David qui m'annonce qu'il prépare également Ambazac, mais lui il fera le 32kms.DSCF7802.JPG

 

Par contre au jeu de qui sera le premier à la douche, j'ai été le vainqueur. En effet, il fallait reprendre la voiture car elles étaient situées à côté de la gendarmerie qui est de l'autre côté de la ville. Même certains bénévoles ne savaient pas où elles étaient. Au passage je vous laisse admirer les belles douches que nous avions à notre disposition.DSCF7805.JPG

 

Maintenant la prochaine étape c'est le trail nocturne de la forêt de moulière le 6 mai  et ce sera ma dernière course de préparation, ensuite je me consacrerai pleinement au  grand trail du Limousin

 

Petit album photos prises par Amélie: photos

Publié dans Trail

Commenter cet article